Shinbougatari : le recueil de rencontres avec Akiyuki Shinbo

8 août, 2012 dans Japon

 

Le vendredi 27 juillet, les boutiques spécialisées japonaises ont eu l’occasion de voir sur leurs étalages un curieux ouvrage orné d’illustrations atypiques. Cet ouvrage, intitulé « Shinbougatari » en référence à la franchise *monogatari adapté en anime (Bakemonogatari et Nisemonogatari), est un recueil d’interviews et d’entrevues passés avec Akiyuki SHINBŌ, le réalisateur emblématique du studio d’animation SHAFT.

© 2012 ICHIJINSHA

Ce livre regroupe entre autres des interviews et des entrevues « prépubliées » dans le magazine Charamel Febri (Ichijinsha) ainsi qu’une discussion autour de personnalités invités pour l’occasion de la sortie de Shinbougatari.
Il est d’ailleurs remarquablement illustré par le collectif Gekidan Inu Curry, qui a participé activement à l’animation et la réalisation de nombre de production du studio.

Photo provenant d'Akiba Blog

Photo provenant d'Akiba Blog

Ce fut également l’occasion pour Akiyuki SHINBŌ de remercier chaleureusement encore, autour d’une table et d’un bon vin (?) à son nom, les personnalités qui lui ont permis cette reconnaissance et qui ont participé à ce recueil par le biais de cette discussion.

Ces personnes sont :
– les réalisateurs et animateurs Shin ŌNUMA (ef, Baka to Test) et Ei AOKI (Hourou Musuko, Fate/Zero) ;
– les animateurs-clé Yoshiaki ITO, Kazuhiro OTA, Hiroki YAMAMURA, Hirofumi SUZUKI et Yasuomi UMETSU ;
– les characters-designers Hideyuki MORIOKA et Akio WATANABE ;
– le comédien de doublage Hiroshi KAMIYA ;
– les mangakas Ume AOKI (Hidamari Sketch), Masakazu ISHIGURO (SoreMachi), Minari ENDŌ (Maria†Holic), Jin KOBAYASHI (Natsu no Arashi) et Hekiru HIKAWA (Pani Poni) ;
– l’ingénieur du son Toshiki KAMEYAMA ;
– les producteurs Atsuhiro IWAKAMI, Hiroyuki ORUKAWA et ;
– la responsable marketing Yuma TAKAHASHI ;
– les scénaristes Katsuhiko TAKAYAMA, Makoto Uezu, Yuniko AYANA et Gen UROBOSHI ;
– ainsi que le grand patron et producteur Mitsutoshi KUBOTA.

Il est à noter que certaines de ces personnes ne font plus partie du studio (ex : Shin ŌNUMA ) ou n’en même jamais fait partie (ex : Yasuomi UMETSU).
Le recueil coûte 1500¥ (approximativement 15€) et fait 272 pages.

Source : Akiba Blog (jp) et le site de l’éditeur Ichijinsha (jp).

Partager ce contenu :