a

Ryô IMAMURA

J-1_shaft anniversaire40_ryo imamura Ryō IMAMURA est un animateur japonais travaillant chez SHAFT. Avec Gen.ichirō ABE, il fait partie des meilleurs animateurs du studio. Il y est employé depuis au moins 2007, ayant participé à près de la moitié des épisodes de Sayonara Zetsubō Sensei. Il continue sa carrière en travaillant sur le premier générique de fin de Zoku Sayonara Zetsubō Sensei et sur un des génériques d’ouverture d’ef – a tale of memories, pour une animation représentant une jupe tournant brusquement.

Il se fait notamment remarquer en 2008 par son admirable travail d’animation sur le début du premier épisode de Hidamari Sketch x365 (voir sakuga ci-dessous). Par la suite, il anime plusieurs scènes de génériques d’ouverture, dont Maria†Holic (2008) et Natsu no Arashi! (2009) et participe à l’OAV Pani Poni Dash! (2009).
 
 

Il devient définitivement l’un des meilleurs animateurs de SHAFT grâce à Bakemonogatari (2009), où il réalise bon nombre des scènes d’action comme le combat entre Suruga et Koyomi ou entre Shinobu et Black Hanekawa.
Il réserve ses travaux les plus admirables le plus souvent pour les œuvres de Tatsuya OISHI (réalisateur faisant partie de la team SHINBŌ ayant posé les bases du style SHAFT), avec qui il est le plus productif.
Cependant, ses autres prestations pour Soredemo Machi wa Mawatteiru (2010) et Madoka★Magica (2011) restent tout aussi remarquables. Il continue d’animer quelques scènes de manière ponctuelle dans les Hidamari Sketch les plus récents, Katte ni Kaizō et le générique du jeu Fate/EXTRA CCC (2013).
Enfin, en 2014, il prêtera également main forte au studio Bones sur les séries Captain Earth et Tenkai Knights. Mais sans pour autant quitter SHAFT, où il travaille principalement sur la trilogie de films Kizumonogatari.

Son style fait la part belle aux déformations, aux lignes griffonnées et aux mouvements exagérés du corps, des cheveux et des vêtements. L’impact du travail d’IMAMURA est souvent comparé à celui de Gen.ichirō ABE – l’autre grand animateur chez SHAFT – mais avec un trait plus propre. Outre le fait d’être « spécialisé » dans les scènes d’action, IMAMURA est notamment connu pour s’être illustré dans des scènes plus « suggestives », telles que l’exorcisme de Nadeko dans Bakemonogatari. C’est même par ses séquences d’animation érotiques qu’il est immédiatement reconnaissable par le grand public.

Ci-dessous des extraits de Hidamari Sketch x365 et de Puella Magi Madoka★Magica animés par Ryō IMAMURA :